Les fautes

Lors d’un match d’improvisation, l’arbitre, qui à la haute main sur les improvisations, peut sanctionner. Pour cela il dispose d’un arsenal de fautes, qu’il siffle à l’aide du gazou, instrument de la mort, dont le son rappelle le bruit du corbeau à l’agonie.

Les fautes peuvent être attribuées aux deux équipes, à une seule des équipes ou à un joueur en particulier. La LIDY reconnaît seize fautes, ainsi que la possibilité pour l’arbitre d’accroître la sanction.  A chaque faute correspond un signe physique défini (indiqués en italique).

1. Accessoire non respecté

La main tire le maillot

Plusieurs cas

* Lorsqu’il y a utilisation d’accessoire autre que ce que le joueur porte sur lui (vêtements, lunettes, élastique à cheveux, …)

* Lorsqu’un accessoire virtuel créé pendant l’improvisation est ignoré, oublié ou maltraité par le ou les joueurs.

 2. Cabotinage

Pied de nez

 Plusieurs cas :

*  Lorsqu’un joueur en fait trop pour s’attirer les faveurs du public et que l’improvisation en souffre ; il privilégie l’acteur qu’il est au détriment du personnage qu’il interprète.

* Cabotinage d’équipe : lorsqu’un coach envoie toujours les mêmes joueurs pour aller « chercher le point », ou sans que cela apporte une nouvelle idée

 3. Cliché

Tape sur le talon

 Un cliché est souvent synonyme de facilité, c’est une ou un personnage non investi.

Plusieurs cas :

* Lorsqu’un joueur ou une équipe reprend un personnage ou une action déjà vu au cours du match

*  Lorsqu’un joueur reprend ou imite quelque chose de connu sans le modifier.

 4. Confusion

Rotation complète des bras devant le tronc

 Plusieurs cas :

*  Lorsque trop de joueurs ne comprennent plus ce qu’il se joue

*  Lorsqu’un accessoire est mal ou insuffisamment installé

* Lorsqu’un joueur commet une erreur flagrante et non volontaire d’ordre géographique, historique, linguistique ou e culture générale.

* Lorsqu’un joueur se trompe en reprenant des éléments amenés par d’autres et que son erreur rend la suite de l’improvisation incompréhensible.

5. Décrochage

Mouvement du bras replié de haut en bas avec le poing fermé

Lorsque le joueur perd son personnage et redevient lui-même, cela progressivement ou de manière brutale (fou rire).

 6. Majeure

Double mouvement des bras de haut en bas

 Il s’agit plutôt d’une qualification que d’une punition. On annexe le signe de majeure à une des autres fautes mineures. Elle est attribuée à un joueur ou à une équipe qui détruit sciemment le jeu ou qui répète plusieurs fois la même faute malgré les conseils donnés par l’arbitre auparavant. Une faute majorée compte pour deux.

7. Manque d’écoute

La main sur le poignet opposé, coude plié

 Plusieurs cas :

* Lorsqu’un joueur ne se souvient plus ou n’a pas saisi une information importante ou un détail essentiel, clairement signifié.

*   Lorsque les joueurs ne se sont pas entendus sur l’histoire à développer

*   Lorsque l’arrivée d’autre(s) joueur(s) n’est pas prise en compte

 8. Mauvais goût

La tranche de la main sur le nombril, paume vers le sol

    *  Lorsqu’un joueur utilise de façon répétée et gratuite vulgarité…

* Lorsque l’improvisation dévie dans un état d’esprit malsain qui peut devenir outrancier, choquant, dérangeant, …

 9. Mauvaise conduite (majeure)

Les mains sur les hanches

Lorsqu’un joueur par son attitude ou son comportement bafoue le règlement ou l’éthique du jeu.

10. Nombre illégal de joueurs

Mouvement de la main fermée qui frappe la tête

 Lorsqu’il y a plus ou moins de joueurs que ne l’indique le thème.

11. Obstruction (majeure)

Les bras font un X vers les épaules

 Plusieurs cas :

*  Lorsqu’un joueur empêche systématiquement un autre joueur de poursuivre une idée ou de faire une action qui ferait progresser l’improvisation.

*  Lorsqu’un joueur impose systématiquement une idée ou une action à l’autre sans se soucier de la proposition possible de ce dernier.

 12. Procédure illégale

Coups répétés sur le bras avec le tranchant de la main

 Plusieurs cas :

*  Lorsqu’un joueur ou une équipe agit à l’encontre du règlement, des consignes ou de l’éthique du jeu et que cette action n’est pas couverte par les autres punitions

*   Lorsqu’en comparée, l’équipe qui joue en second communique en dehors de son temps de caucus

 13. Punition de match (majeure)

Double mouvement des mains sur les hanches

Tout acte inconsidéré, violent ou destructeur visant à empêcher le déroulement normal d’une partie.

Cette punition, jamais délivrée à l’heure actuelle, doit nécessairement provoquer une réunion du conseil d’administration afin qu’il statue sur la sanction à prendre.

14. Refus de personnage

La main masque la figure

 Plusieurs cas :

* Lorsqu’un joueur abandonne sciemment ou change de personnage sans raison logique et sans explication plausible vis-à-vis de l’action en cours

*   Lorsqu’un personnage entre en jeu en s’écartant trop de l’atmosphère établie.

*  Lorsqu’un joueur est entré dans la patinoire moins de dix secondes avant la fin de l’impro ou qu’il est entré et n’a pas joué.

15. Retard de jeu

Mouvement rotatoire de la main, l’index levé

 Plusieurs cas :

* Lorsque les joueurs n’entrent pas en jeu au coup de sifflet marquant le début de l’improvisation.

*  Lorsqu’un joueur retarde la progression d’une improvisation en répétant ou en prolongeant inutilement une proposition stérile : il peut d’agir d’un retard d’action ou d’un retard de réponse, mais aussi d’une contre-proposition gratuite ou inopportune.

*    Lorsqu’un capitaine prolonge inutilement l’explication des fautes.

 16. Rudesse excessive

Coup de poing contre la paume de l’autre main ouverte

 Plusieurs cas :

*  Lorsqu’un joueur impose avec force tout acte (rudesse physique) ou toute idée (rudesse morale), sans mesure ni avec le personnage, ni avec la situation.

*  Lorsqu’un joueur refuse de coopérer avec les autres sans raison valable et sans faire avancer la situation.

*     Lorsqu’un accessoire est volontairement installé pour gêner un autre joueur.

 17. Thème ou catégorie non respecté

Rectangle dessiné dans le vide avec les deux index

Lorsque l’improvisation ne traite pas du thème annoncé ou ne respecte pas la catégorie imposée.